Brassages intra

Verrouillé
Frederic Labaune
Messages : 13279
Enregistré le : 10 juil. 2008, 19:09
Lieu de travail ou de résidence : Dijon
Contact :

Brassages intra

Message par Frederic Labaune » 23 sept. 2013, 22:36

Bonjour.

Il me semble que les méïoses sans crossing-over sont improbables... mieux, tous les chromosomes sont concernés.
Pourquoi, alors que l'on a deux gènes liés aux locus les plus éloignés possibles (genre aux deux bouts de chaque bras), on n'atteint pas l'équiprobabilité en résultat de back-cross ?

Merci pour les éclaircissements éventuels.
Fred SVT inside

-YB-
Messages : 394
Enregistré le : 20 août 2008, 20:12
Lieu de travail ou de résidence : Créteil
Contact :

Re: Brassages intra

Message par -YB- » 30 sept. 2013, 00:13

Bonsoir

Aucune idée... Je tente de contacter un(e) généticienne ;)

marie-claude segui
Messages : 11948
Enregistré le : 24 juin 2008, 06:53
Lieu de travail ou de résidence : Académie de Toulouse
Contact :

Re: Brassages intra

Message par marie-claude segui » 30 sept. 2013, 06:44

-YB- a écrit :Bonsoir

Aucune idée... Je tente de contacter un(e) généticienne ;)
... et s'il y a beaucoup de questions on peut "l'inviter" quelques temps! ;)

E Meunier
Messages : 2514
Enregistré le : 28 août 2008, 23:12
Lieu de travail ou de résidence : Monteils-Caussade

Re: Brassages intra

Message par E Meunier » 31 oct. 2013, 00:21

Bon, je réponds encore un peu tard, mais il me semble que justement certains gènes ont pu historiquement être placés sur des paires différentes alors qu'ils étaient sur la même paire, justement parce que dans la majeure partie des cas il y avait crossing-over vu l'éloignement des gènes.

Verrouillé

Retourner vers « Y BASSAGLIA (2013) »