puissance et subsidence

Forum de géologie (sédimentologie) ouvert jusqu'à la fin de l'année!
Verrouillé
Erika Follien
Messages : 3511
Enregistré le : 21 août 2008, 10:04
Lieu de travail ou de résidence : Annonay (07)

puissance et subsidence

Message par Erika Follien »

Bonjour,
j'ai des difficultés à formuler une question qui pourtant me taraude depuis longtemps :old:
On peut imaginer un bassin très profond qui se remplit "vite" parce que le climat et la géographie sont favorables. Même si la subsidence est faible, on constatera un dépôt sédimentaire très puissant. Mais si ce bassin est peu profond, mais très subsident, on constatera aussi un dépôt très puissant !
Comment évalue-t-on la subsidence d'un bassin ? Comment la distingue-t-on de la vitesse de sédimentation ?
Cécile ROBIN
Messages : 10
Enregistré le : 18 juin 2012, 07:45

Re: puissance et subsidence

Message par Cécile ROBIN »

Bonjour Madame
Bonjour à tous

La subsidence est la capacité de la lithosphère à se déplacer verticalement vers le bas ou vers le haut.
La subsidence traduit les mouvements verticaux d'un substratum d'un bassin.

Un bassin n'est pas forcément rempli d'eau (ni marine ni d''eau douce)
Un bassin peut être purement continental
Il n'y a donc pas forcément de corrélation entre la bathymétrie (profondeur de la tranche d'eau) dans un bassin et la subsidence

La subsidence et l'eustatisme se combinent pour former l'espace d'accommodation au sein d'un bassin, espace disponible à la sédimentation
Cet espace est plus ou moins rempli par le flux sédimentaire
L'espace résiduel définit la bathymétrie

On peut donc mesurer à chaque instant et à chaque endroit l'accommodation dans un bassin en sommant l'épaisseur sédimentaire alors préservée et la bathymétrie reconstituée par l'analyse des faciès sédimentaires

On corrige alors cet espace d'accommodation de l'eustatisme pour obtenir la subsidence d'un bassin.

Amicalement
Cécile Robin
Verrouillé

Retourner vers « C ROBIN (2013) »